Crédit photo Jason Dean

Messages clés

  1. Les restrictions actuelles ne répondront pas aux défis qui persistent dans l’accès à l’avortement au Canada. 
  2. Les gouvernements provinciaux et territoriaux doivent établir des programmes pour assurer la couverture du coût de Mifegymiso dans leurs régimes d’assurance, y compris une couverture spéciale pour les individus n’ayant pas d’assurance-santé provinciale/territoriale.
  3. Le gouvernement fédéral pourrait établir un programme pour couvrir l’ensemble des coûts associés à Mifegymiso. Ce programme pourrait servir de fondement à une éventuelle stratégie nationale d’assurance-médicaments.
  4. Les restrictions actuelles doivent être révisées afin de :
  • Prolonger la limite de gestation à 10 semaines. 
  • Abolir l’exigence de distribution exclusive par des médecins et envisager des façons d’assurer le transfert des tâches, dans la prestation de l’avortement médical, en formant d’autres professionnels de la santé (comme des infirmier(ère)s praticien(ne)s et des sages-femmes) et en leur permettant de fournir ces services.
  • Abolir l’exigence d’échographie obligatoire.
  • Abolir l’exigence de supervision médicale de l’administration du médicament à la patiente.
  • Créer un registre national publiquement accessible des professionnels de la santé qui sont formés pour prescrire Mifegymiso afin que les personnes qui ont besoin de ces services ou les professionnels qui veulent recommander des patientes sachent qui est formé pour le prescrire.

Formule d’adresse

Mme Jane Smith, députée
ou
L’honorable (si ministre du Cabinet) Jane Smith, C.P. (si ministre du Cabinet), députée
Trouvez votre député-e à l’aide de votre code postal : www.lop.parl.gc.ca/ParlInfo/compilations/houseofcommons/memberbypostalcode.aspx?Menu=HOC

Aucun affranchissement requis pour envoyer une lettre au bureau parlementaire d’un-e députée (Ottawa) 

 


Ministre fédérale de la Santé


Formule d’adresse :

L’honorable Dre Jane Philpott, C.P., députée
Ministre de la Santé 


Adresse postale de Santé Canada :

70, promenade Colombine
Pré Tunney
Arrêt postal : 0906C
Ottawa, Ontario
K1A 0K9
Téléphone : 613-957-0200
Courriel : Hon.Jane.Philpott@Canada.ca

http://www.canadiensensante.gc.ca/minister-ministre/jane-philpott-fra.php


Bureau de la Colline

Chambre des communes
Ottawa, Ontario
Canada
K1A 0A6
Téléphone : 613-992-3640
Courriel : Jane.Philpott@parl.gc.ca
www.parl.gc.ca/Parliamentarians/fr/members/Jane-Philpott(88835)  


Modèle de lettre

[Date] 

[Nom du/de la député-e]

[Adresse du/de la député-e – Ottawa ou circonscription]

Monsieur ________, / Madame ________,

En tant que [partisan/partisans] du régime de soins de santé universel du Canada, [je vous écris/nous vous écrivons] pour vous faire part de préoccupations concernant le déploiement du médicament Mifegymiso, l’étalon-or de l’avortement médical.   
[Renseignements à propos de votre organisme, le cas échéant.]

Comme vous le savez peut-être, les gens rencontrent plusieurs défis dans l’accès aux services d’avortement au Canada. La majorité des cliniques sont situées dans des régions urbaines à moins de 150 km de la frontière des États-Unis. Seulement un hôpital sur six fournit des services d’avortement. Cela signifie que de nombreuses femmes doivent parcourir de longues distances (et parfois sortir du pays) à leurs frais pour recevoir des soins en temps opportun. Aucune procédure médicalement nécessaire ne devrait être aussi difficile d’accès.

Mifegymiso a le potentiel de devenir la solution à plusieurs de ces obstacles. Toutefois, le médicament a été approuvé avec des restrictions inutiles – notamment l’exigence que les médecins soient les seuls à le distribuer. Aucun autre médicament, y compris des substances fortement réglementées comme la méthadone, ne s’accompagne d’une telle exigence. Mifegymiso ne pourra être utilisé que dans les sept premières semaines de gestation, comparativement à dix semaines aux États-Unis. Son coût sera un autre obstacle considérable. On s’attend à ce que Mifegymiso soit introduit à un prix de 300 $ par régime, et les provinces et territoires tardent à l’ajouter à leurs formulaires. 

L’ensemble de ces restrictions affectera considérablement l’accès à une procédure à laquelle tous les individus ont droit, au Canada. 
Le gouvernement fédéral a la responsabilité de faire en sorte que les provinces et territoires respectent les normes d’universalité et d’accessibilité énoncées dans la Loi canadienne sur la santé, c’est-à-dire la couverture universelle de toutes les procédures médicalement nécessaires. Le gouvernement fédéral peut y arriver par les moyens suivants : 

  • Mandater Santé Canada d’assouplir les restrictions actuelles concernant Mifegymiso;
  • Établir un programme fédéral pour assurer la couverture des coûts de Mifegymiso; et  
  • Organiser des activités de sensibilisation à la disponibilité de Mifegymiso pour les fournisseurs de services et les femmes, dans le cadre d’activités plus vastes de sensibilisation à la santé sexuelle et génésique.

[Je vous exhorte/Nous vous exhortons] à prendre en considération ces recommandations et [j’aimerais/nous aimerions] avoir l’occasion de vous rencontrer dès que possible pour en discuter plus en détail. Vous pouvez [me/nous] joindre à [adresse de courriel/numéro de téléphone]. 

En vous remerciant à l’avance et dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, [Madame / Monsieur], l’expression de [mes/nos] sentiments distingués, 

[Nom]