Résumé des développements concernant le Mifegymiso au Canada

  • En juillet 2015, Santé Canada a approuvé la pilule abortive Mifegymiso (nom de marque canadien du médicament combinant la mifépristone et le misoprostol).
  • Son déploiement n’a pas commencé avant janvier 2017. Mifegymiso est à présent disponible dans un nombre limité d’emplacements. Cliquez ici pour trouver un prescripteur dans votre région. Certains prescripteurs et pharmacies ne figurent pas dans notre répertoire public; pour savoir si quelqu’un prescrit ou distribue Mifegymiso dans votre région, veuillez téléphoner à la Ligne d’accès au 1-888-642-2725.
  • Le coût de Mifegymiso varie entre 300 et 450 $. Cela signifie que, sans une couverture des coûts, l’avortement médical au moyen de cette combinaison de médicaments demeure inaccessible pour la plupart des gens.
  • Le 20 avril 2017, le Comité canadien d’expertise sur les médicaments de l’ACMTS a publié sa recommandation finale sur la pilule abortive nouvellement approuvée. Le Comité a recommandé que les provinces et territoires couvrent le remboursement de Mifegymiso.
  • À l’heure actuelle, trois provinces ont promis la couverture universelle de Mifegymiso : le Nouveau-Brunswick, l’Alberta et l’Ontario. Le Programme des services de santé non assurés couvrira également les coûts de la pilule abortive pour les personnes des Premières Nations habitant dans une réserve et les Inuits. On ne sait pas encore clairement quand la combinaison de pilules sera offerte gratuitement dans le cadre du régime d’assurance maladie de ces provinces ou du PSSNA.
  • Des restrictions inutiles de Santé Canada concernant la prescription et la distribution de Mifegymiso continuent d’entraver l’accès à l’avortement médical. Voir les « demandes » d’Action Canada pour la santé et les droits sexuels afin de soutenir le déploiement le plus efficace possible de Mifegymiso et l’accès accru à l’avortement au Canada.
  • Celopharma, distributeur de Mifegymiso, a déposé une Présentation supplémentaire de drogue nouvelle (PSDN) demandant l’examen de plusieurs des restrictions de Santé Canada. Une décision est attendue à l’automne 2017.